Make your own free website on Tripod.com

exploration méditation

gibberish ou charabia

venez expérimenter le GIBBERISH...

gang-qui-bouge.gif

Le gibberish ou charabia est une méthode cathartique qui encourage l'expression par les mouvements corporels.  Cette technique de méditation amusante et surprenante permet de se débarrasser des tensions du mental.  Après une session de gibberish, il devient alors plus facile de se déplacer vers son centre intérieur.

Le terme charabia vient du maître soufi Jabbar.  Ce mystique n'ouvrait la bouche que pour baragouiner, il produisait des sons incohérents, dénués de sens.  Cela ne l'empêchait pas d'avoir des milliers de disciples.  Il considérait que le mental est pur charabia et que le faire taire donne un avant-goût de notre nature profonde.

Instructions

Vous pouvez la pratiquer seul ou en groupe.

Fermez les yeux et commencez à produire des sons sans signification ou charabia.  Vous pouvez aussi « parler » une langue que vous ne connaissez pas : japonais, russe, chinois...

Pendant une quinzaine de minutes, plongez à fond dans le gibberish.  Donnez-vous l'autorisation d'exprimer tout ce qui doit être exprimé au fond de vous.  Jetez tout dehors.

cerveau.gif

Le mental pense sous forme de mots.

Cette méthode, le gibberish, permet de briser ce mode de continuelle verbalisation.  Sans étouffer vos pensées, vous pouvez les expulser dans le gibberish.

Laissez aussi votre corps s'exprimer.  Bougez, gesticulez.

Livrez-vous au charabia et devenez consciemment fou.  Perdez la tête, centrez-vous dans l'oeil du cyclone.  Laissez venir tout ce qui monte en vous, sans vous demander ce que cela vaut ou signifie.  Contentez-vous d'évacuer votre bric-à-brac psychique, faites de la place pour le bouddha.

Debout ou assis, fermez les yeux et faites du charabia.  Émettez des sons incohérents ou prononcez des mots, c'est sans importance du moment que vous exprimez tout ce que vous avez envie d'exprimer sans que cela soit compréhensible.  Expulsez tout, devenez fou.  Perdez consciemment la raison.  Comme le mental pense avec des mots, le charabia vous aidera à interrompre ses processus habituels.  Le baragouinage est une occasion de vous débarrasser de vos pensées sans les refouler.

Tout est permis : chanter, pleurer, crier, hurler, murmurer, parler.  Que votre corps fasse lui aussi ce qu'il veut : sauter, s'allonger, piétiner, s'asseoir, frapper...  Il ne doit pas y avoir de passages à vide.  Si vous ne trouvez rien à dire, faites blablabla, mais ne vous taisez pas.

Si vous êtes à plusieurs, ne regardez pas vos voisins.  Occupez-vous de ce qui vous arrive et oubliez les autres.

P.-S. : Attention à ne pas vous faire mal !

Après une quinzaine de minutes de charabia, arrêtez-vous.  Restez assis ou allongez-vous « comme une poche de riz », de façon à être étendu sur le dos, complètement immobile et détendu pendant quelques minutes.  Laissez venir l'immobilité silencieuse, tournez-vous vers l'intérieur.

gang-qui-bouge.gif